Suivez nous sur
Les archipels

Îles australes, Terres de traditions

Les Australes, terres sauvages, inaccessibles et mystérieuses, terres de traditions où la blancheur des sables le dispute à l’intensité des lagons… Cet ensemble d’îles a beau être moins connu des visiteurs, il n’en gagne pourtant pas moins à être découvert et offrira au voyageur avide d’authenticité une expérience inoubliable.

Découvertes par les Occidentaux au XVIIIe siècle, les îles Australes sont situées au sud de Tahiti, à 600 km de distance de la capitale. L’archipel est composé de sept îles, dont cinq sont habitées et quatre seulement accessibles par avion. On imagine sans peine ce qui fait leur particularité en même temps que leur charme : leur isolement, leur aspect sauvage et leur nature profondément authentique.

Les reliefs spectaculaires, les montagnes abruptes succèdent aux vallées et aux plateaux fertiles qui accueillent les cultures vivrières et maraîchères. De nombreux vestiges archéologiques sont présents sur chaque île, preuve d’une communauté ancestrale très organisée aux pratiques culturelles et cultuelles riches. L’histoire ancienne s’y raconte à chaque pas, et se retrouve jusque dans les sculptures originales prises dans le bois.

Les falaises et les grottes sont des lieux de légendes, autrefois tombeaux naturels pour les anciens, d’où l’on peut suivre aujourd’hui les mouvements des baleines à bosse. Présentes une partie de l’année dans les eaux fraîches des Australes, les baleines viennent en effet mettre bas dans ces lieux hospitaliers d’août à octobre chaque année. Les plaisirs de la terre et de la mer s’offrent ainsi, entre randonnées exaltantes et plongées fastueuses.

Ces paysages saisissants tout en contrastes sont un écrin tout trouvé à la gentillesse des habitants, qui accueillent avec chaleur et naturel les visiteurs venus découvrir les beautés de leurs îles. C’est dans de pittoresques villages colorés que les arrivants découvriront tout le savoir-faire de ce peuple qui vit principalement de l’artisanat, de la pêche, des cultures vivrières et de la vannerie. Vous ne pourrez quitter ces îles enchanteresses sans votre chapeau ou panier tressé, œuvre d’art qui laisse paraître toute la finesse de la réalisation en même temps que l’importance de la transmission. C’est en effet de génération en génération que se transmet l’art du tressage, et semble-t-il celui du sourire.

Les Australes s’offrent ainsi comme une escale rare, une occasion unique de découvrir la Polynésie autrement...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En savoir plus. 

close