Suivez nous sur
La Polynésie en bref

Où se situent la Polynésie et Tahiti?

Situé en plein coeur de l'océan Pacifique, la Polynésie française s’étend sur un espace maritime de 4 millions de km², une surface équivalente à celle de l’Europe.

Les 118 îles qui la compose couvrent pour leur part 4 000 km². Ces îles, somptueuses et toutes différentes, sont regroupées en cinq archipels aux caractères très marqués.

L'archipel de la Société (constitué des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent) est un ensemble d’îles hautes tropicales ceinturées de lagons. Il regroupe :

  • Tahiti, la plus grande des îles polynésiennes, qui abrite la capitale administrative, Papeete, et le seul aéroport international du territoire ;

  • Moorea, dont les pics volcaniques se reflètent dans un lagon aux eaux turquoises, séparée de Tahiti par un profond bras de mer de 17 km ;

  • Huahine, île mystérieuse et sauvage, située à 175 km au nord-ouest de Tahiti, si secrète avec ses traditions encore bien vivaces ;

  • Raiatea et Tahaa, îles sacrées aux fertiles vallées, partageant le même lagon et offrant des conditions de navigation de plaisance particulièrement agréables ;

  • Bora Bora, la célèbre, dominant l’irréelle beauté de ses eaux poissonneuses, de ses motu aux cocoteraies frangées de sable blanc et de ses jardins de coraux ;

  • Maupiti, l’île du coeur, lovée au milieu d’un lagon de jade.

L'archipel des Tuamotu est composé d'une myriade d'îles basses ou "atolls", simples anneaux de corail sertis d'îlots verdoyants et enfermant de somptueux lagons. Parmi elles, Rangiroa, Tikehau, Manihi et Fakarava sont les plus visitées.

Situé à l’extrême Est du territoire polynésien, l'archipel des Gambier est composé de la haute Mangareva et de sa ceinture d’îlots, vestiges des versants éboulés de son ancien cratère.

L'archipel des Marquises est constitué d'une douzaine d’îles hautes, sortes de forteresses vert sombre semblant jaillir des profondeurs de l'océan Pacifique, situées à deux pas de l’équateur et à quelque 1 500 kilomètres de Tahiti. Seules six de ces îles sont habitées : Nuku Hiva, Hiva Oa, Ua Pou, Ua Huka, Fatu Hiva et Tahuata.

Quant à l'archipel des Australes, il est situé à l’extrême Sud et regroupe cinq îles hautes : Rurutu, Tubuai, Rimatara, Raivavae et Rapa.
Ultimes terres habitées du Pacifique sud, hors des circuits touristiques conventionnels, les îles Australes sont d’anciens volcans, mais aux reliefs plus doux et aux sommets moins élevés que ceux des autres archipels, à l’exception de Rapa.

Des îles hautes volcaniques et des atolls coralliens

Rangiroa © Danee Hazama
© Danee Hazama

De ce pays d’Outre Mer rattaché à la France, le grand public ne connaît bien souvent que Tahiti et Bora Bora (situées dans l'archipel de la Société), tant ces îles demeurent mythiques. Or, chacun des cinq archipels polynésiens (Société, Tuamotu, Gambier, Marquises, Australes) offre un visage particulier selon sa situation géographique, ou selon qu’il abrite des îles hautes d’origine volcanique (Société, Marquises, Australes, soit au total 35 îles) ou des atolls coralliens (Tuamotu et Gambier, soit 83 atolls).
Des îles hautes, Tahiti est la plus vaste avec plus de 1 000 km2, et la plus peuplée (environ 178 000 habitants, soit 70% de la population totale).

Un territoire préservé

Pas un continent à moins de 5 700 km - l’Australie - et une mère patrie, la France, située presque aux antipodes, à 17 000 km. Poussières d’étoiles éloignées des grands pôles économiques et politiques, Tahiti et ses îles sont avant tout caractérisées par leur isolement. Nombre d’îles ne comptent que quelques centaines voire quelques dizaines d’habitants et une quarantaine d’entre-elles demeurent inhabitées.
Cet isolement géographique s’avère être un atout vecteur d’exotisme et de rêve par l’attrait touristique qui s’en dégage et l’environnement naturel préservé de ces îles. Par ailleurs, l’essor des nouvelles technologies (Internet, télévision par satellite…) contribue de plus en plus à relier Tahiti et ses îles au reste du monde. Le niveau d’infrastructure sanitaire, pédagogique, les transports et le taux d’équipement (automobile, informatique, électroménager…) font de ce territoire, en apparence isolé, l'un des plus modernes du Pacifique Sud.

Peuplement du triangle polynésien

Grande pirogue à voile polynésienne © G.Le Bacon
Pirogue à voile polynésienne © G.Le Bacon

Il comprend les îles du Pacifique ayant été successivement peuplées par les navigateurs Polynésiens : les Marquises, Hawaii, l’île de Pâques et la Nouvelle-Zélande.

Ces populations partageaient ainsi les mêmes racines linguistiques et culturelles et possédaient des traditions, des usages culinaires et une mythologie semblables.

L’archipel des Marquises fut le premier à avoir été peuplé de Polynésiens vers le 3ème siècle de l’ère chrétienne. Les premiers occupants des îles Hawaii (4 500 km au nord de Tahiti) seraient des Marquisiens qui y accostèrent entre 500 et 800 ans après J.-C. en naviguant aux étoiles. Ces derniers rencontrèrent ensuite le continent américain qui marqua la fin de leur exploration de l’Est du Pacifique.

Ils découvrirent sur leur retour la Nouvelle-Zélande (vers l’an 800), qu’ils nommèrent « Aotearoa » (le pays du long nuage blanc). Enfin, les Marquisiens peuplèrent l’île de Pâques (Rapa Nui) située à 4 000 km au sud-est des Marquises.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En savoir plus. 

close